FiliA?re riz : ProblA?me de dA�bouchA�s, malgrA� une production suffisante

Madagascar a importA� 550A�000 tonnes de riz entre juillet 2013 et juin 2014, alors que dans les zones de production, les riziculteurs A�voquent une difficultA� da��A�couler leurs marchandises. Dans la��Alaotra Mangoro, 20A�000 tonnes de riz sont pesA�es chaque annA�e au niveau du pont bascule de la RN44. Mais ce chiffre est loin de la production rA�alisA�e, da��aprA?s le directeur rA�gional de dA�veloppement rural (DRDR), surtout avec la mise en A�uvre du projet PAPRIZ (Projet da��amA�lioration de la productivitA� rizicole sur les hautes terres centrales), initiA� par la JICA (Agence internationale de coopA�ration japonaise).

En effet, par rapport aux surfaces cultivA�es et au rendement moyen par hectare dans chaque pA�rimA?tre, la rA�gion devrait produire entre 200A�000 et 300A�000 tonnes de riz par saison. Malheureusement, la commercialisation de cette production est encore difficile pour les paysans.A�A�A�Tout le monde sait que ce sont les collecteurs qui gagnent le plus dans la chaA�ne de valeur. Lorsque la��Alaotra A�coule son riz, le paddy est vendu A�A� 500 Ariary. Cette situation pA�nalise les riziculteurs. La��Etat devrait rA�habiliter la RN44 et arrA?ter la��importation de riz, en pA�riode de rA�colteA�A�,A�a soutenu AndrA� Andriamialy, prA�sident de la fA�dA�ration de riziculteurs Tsaravohy, de la zone PC23 Sud.

Antsa R.- Midi-Madagasikara

riz