C’est  un véritable défi que le président de la République a voulu relever  en  venant à Sambava. Il  serait attendu par les producteurs de vanille qui n’ont pas apprécié  la baisse des prix de l’or noir, pour ne pas dire sa vente à  perte sur le marché. Les promesses faites par le chef de l’Etat lors de la campagne présidentielle et lors d’un précédent déplacement dans la région sont restées vaines. Mais il a décidé d’affronter cette colère et est résolu à proposer des solutions pour enrayer cette chute vertigineuse qui a ruiné de nombreux cultivateurs. Ces derniers qui  n’entendaient pas le laisser se défiler devant leur désarroi.Des promesses de Solution pour la vanille

Cette tournée du chef de l’État dans la Sava est destinée à inaugurer les réalisations du régime. C’est surtout le chef de la région  qui a été félicité pour les travaux de réhabilitation de la ville avec  la présentation du boulevard de l’émergence et du nouveau bâtiment  du cadastre minier. Mais le président de la république savait qu’il  serait attendu par la population sur la question du prix  de la vanille, source de beaucoup de déboires chez les  producteurs. Cela n’a pas tardé dès son arrivée à l’aéroport où il a été apostrophé par le député Norbert Mamahgy sur ce sujet. Il l’a fait courtoisement mais fermement. Andry Rajoelina a acquiescé et a promis d’y répondre. Il a par la suite précisé que lui et son Premier ministre travaillaient d’arrache- pied pour apporter des solutions.  C’est en début de soirée qu’il a affirmé que le prix de la vanille verte ne devait pas être fixé en  dessous de 75.000 ariary et  qu’un contrôle plus  strict sera effectué sur les achats des collecteurs auprès des producteurs. Un système obligeant les exportateurs à avoir une fiche de traçabilité  de leurs produits à exporter serait mis en place. Le dialogue s’est déroulé  en toute franchise. Les différents acteurs de la filière vanille ont pris acte des propositions faites. Ils attendent  leur effectivité.

Patrice RABE

source : http://www.midi-madagasikara.mg/vision/2021/10/30/des-promesses-de-solution-pour-la-vanille/